Global Council for Tolerance and Peace

Gouverneur de Beyrouth honore le Président du Conseil Global pour Tolérance et Paix

Le gouverneur de Beyrouth, le juge Ziad Chbib, a honoré SE Ahmed bin Mohamed Al Jarwan, Président du Conseil Global pour Tolérance et Paix (GCTP), soulignant ses efforts internationaux et continentaux, dans le but de semer la culture de tolérance, du dialogue, de l’acceptation d’autrui, de la confrontation de l’extrémisme, du radicalisme et du dogme terroriste, ainsi que de l’élévation des valeurs de la paix.

Le gouverneur Chbib a tenu un banquet à l’honneur de SE Al Jarwan dans l’hôtel Le Gray hier soir, en la présence de personnages parlementaires et intellectuelles, ainsi que l’ambassadeur des Emirats Arabes Unies le D. Hamad Shamsi, le chargé d’affaires de l’ambassade de l’Arabie Saoudite Walid Al Boukhari, et un nombre de membres du conseil municipal.

Il a aussi présenté à SE Al Jarwan le bouclier de la province de Beyrouth.

Le gouverneur Chbib a de même donné un discours, affirmant que « Beyrouth est l’histoire et le foyer des messages humanitaires, intellectuels et culturels, pionnière de diversité et dialogue, et symbole de tolérance et paix. »

SE Al Jarwan a aussi donné un discours, considérant « Beyrouth la fleur blanche du monde. L’Histoire témoigne de sa culture, son ouverture, et son symbolisme comme étant le foyer des libertés, de la diversité, du dialogue, et du pluralisme culturel, religieux, intellectuel et social, qui enrichissent le Liban, ainsi que l’unique expérience libanaise humanitaire. »

SE Al Jarwan a expliqué « les buts du Conseil Global pour Tolérance et Paix, ses principes et ses mécanismes de travail, » et a aussi déclaré que « le Parlement international pour tolérance et paix va tenir sa deuxième session en Albanie, en octobre prochain, pour suivre les actions de la première session, et mettre un plan stratégique pour répandre la paix et la tolérance dans le monde entier.

Vous pourriez aussi aimer