Global Council for Tolerance and Peace

Élever un enfant confiant s’avère être la tâche principale des parents!

Par Dr. Antoine Al- Chartouni

Quelle serait la tâche la plus difficile que les parents peuvent accomplir? D’autant conviennent que l’éducation est l’une des tâches les plus difficiles pour les parents. Nul ne peut nier l’importance, l’habileté et la difficulté d’élever un enfant. Cependant, lorsque nous parlons de difficulté, cela ne signifie pas nécessairement que l’éducation des enfants est impossible, surtout si les parents sont pleinement conscients des étapes du développement intellectuel, social et cognitif de leurs enfants.

L’éducation des enfants est un art qui doit être maîtrisé par les parents qui, à leur tour, doivent aider leurs enfants à développer leurs capacités d’adaptation sociale et les aider à apprendre à respecter les valeurs qui prévalent dans la société humaine.

On sait que l’éducation est basée sur les caractéristiques du père et de la mère, comme elle repose également sur l’amour, le respect et l’harmonie de la famille, ce qui aide l’enfant à acquérir ces principes qui sont l’essence même de l’éducation.

Élever un enfant correctement

Une bonne éducation consiste à comprendre et à écouter, c’est-à-dire à suivre le développement intellectuel et cognitif de l’enfant. En ce sens, les parents seront en mesure de comprendre leur enfant est à quel stade de développement, de sorte qu’ils ne s’attendent pas à ce qu’il / elle de fasse ce qu’est jugé inadéquat pour son âge. En outre, les parents doivent écouter attentivement leur enfant, ce qui les aide à comprendre l’enfant et ses besoins par la discussion et la conversation.

Parmi les comportements qui aident à élever les enfants positivement, nous mentionnons:

D’abord, bien connaître son enfant: ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas, pour qu’on puisse l’aider à réduire ses accès de colère. Certains enfants répètent les mots «je ne veux pas» pour attirer l’attention et dire «je suis là». L’enfant utilise cette méthode pour attirer notre attention seulement, mais les réactions de ses parents peuvent varier, ils peuvent parfois devenir violents et cruels, car ils trouvent dans son refus un comportement indiscipliné. Dans ce cas, les parents doivent parler à leur enfant du sujet qui le dérange directement, ou participer à une activité qu’il aime pendant environ 10 à 15 minutes, au cours de laquelle il discutera des choses qui le dérangent et tentera de trouver des solutions pour eux.

Deuxièmement, consacrez un moment privilégié à votre enfant: l’enfant aime être le centre d’attention de ses parents, ce qui est normal car il a pleinement le droit de ressentir cela. Par conséquent, les parents doivent consacrer tout leur temps et toute leur attention à leurs enfants afin de leur assurer une éducation appropriée et solide qui convient à leur développement intellectuel.

Troisièmement, l’utilisation des erreurs de l’enfant comme règles d’apprentissage: Toute erreur commise par l’enfant pendant la journée peut être une leçon importante pour lui. La tâche de la mère et du père ici est d’expliquer à l’enfant d’une manière simple, calme et logique où il a mal agi, ainsi, il comprendra le résultat de son comportement inconsidéré.

Quatrièmement, encouragez l’enfant à corriger ses erreurs, après avoir cassé un jouet, déchiré un papier ou écrit sur le mur. Dans ce cas, il doit compenser tous ces actes inappropriés. La mère devrait aider l’enfant à trouver des solutions à son comportement rejeté, et peut-être lui demander: « Comment allons-nous nettoyer le mur? » Trouver des solutions aux problèmes est une compétence sociale acquise par l’enfant à la maison, à la crèche, puis à l’école.

Cinquièmement, encourager l’enfant à participer à toutes sortes de travaux ménagers: une mère peut demander à son enfant de 7 ans de participer au nettoyage de sa chambre en se basant sur le principe d’amélioration de son sens de la participation et de son sens de responsabilité.

Sixièmement, développer son sens des responsabilités: Nous rendons l’enfant responsable de lui-même, surtout au stade où il cherche à imposer sa personnalité et sa présence et à essayer de s’affranchir du contrôle et du pouvoir qui lui sont déjà imposés.

Septièmement, renforcer la confiance de l’enfant en l’encourageant et en le félicitant: C’est une caractéristique très importante, qui aide l’enfant à progresser, même si les progrès en termes de taille sont simples et petits. Quand il fait ses premiers pas, son encouragement et son soutien l’amènent à développer sa confiance en soi pour mieux marcher plus tard. Les parents devraient remplacer la phrase “vous ne pouvez pas le faire!” Avec le mot “essayer de le faire” afin de l’encourager à effectuer certaines tâches, développer son caractère et assurer ses progrès sur les plans intellectuel et cognitif.

Vous pourriez aussi aimer