Global Council for Tolerance and Peace

Ahmed Al-Jarwan, Président du Conseil Global pour la Tolérance et la Paix: « Que chaque jour porte une journée de tolérance et de paix dans le monde »

Déclaration d’Ahmed Bin Mohammed Al-Jarwan, président du Conseil Global pour la tolérance et la paix:

Chaque année le 16 novembre, la communauté internationale célèbre la journée de la tolérance et de la paix, une occasion qui invite à la réflexion et à la solidarité contre l’ignorance et la haine sous toutes leurs formes.
En cette journée, nous sommes appelés tous, gouvernements, organisations internationales, régionales ou locales, leaders d’opinion, femmes et hommes de science et professionnels des médias à l’engagement contre l’extrémisme, le racisme, la discrimination et le terrorisme, afin de promouvoir et d’ancrer les principes de la tolérance et les valeurs de la paix chez les jeunes.

La simple dénonciation de la violence, des phénomènes terroristes et d’actes inhumains ne suffisent plus à faire face aux menaces croissantes qui pèsent sur les citoyens innocents de nos sociétés. Il est désormais primordial de bannir la marginalisation des communautés ainsi que de rompre la formation de toute doctrine de discrimination. Il n’est plus admissible de ne pas garantir l’éducation, le service médical, la justice et la liberté à chaque personne dans chaque communauté de toutes les nations de ce monde.
Il est temps d’agir.

Il est temps d’adopter de nouvelles stratégies, de nouveaux mécanismes sur le plan mondial. Il est temps pour tous ceux qui aiment la paix et qui œuvrent pour sa construction et sa protection de s’unir et de se solidariser.

Nous avons le devoir de mettre en place des règles fondamentales et solides pour établir la justice et l’égalité. Les Droits de l’Homme ne sont pour maintes communautés dans notre monde qu’un slogan ou un rêve lointain. Unissons-nous pour en faire enfin une réalité incontestable pour chaque individu.
Il est temps de cultiver la tolérance et de s’en servir pour construire un avenir où nos enfants grandiront en sécurité, en liberté, en paix.

Cela nécessite, en conséquence, que les États et la société civile veillent à instaurer chez les jeunes, depuis leur plus jeune âge, une éducation qui rejetterait, d’une part, toute forme de discrimination, de fanatisme ou d’extrémisme religieux, racial ou confessionnel et qui consoliderait d’une autre les principes de l’égalité, de la coexistence et du respect des croyances et des convictions de l’autre.

En outre, nous devons accorder une grande importance au soutien des initiatives favorisant le rôle de la Femme dans nos sociétés, ainsi que les projets impliquant les jeunes.
Il est donc indispensable de construire des partenariats internationaux et régionaux et de tenir des conférences communes afin de mettre en œuvre des programmes pour la promotion des valeurs de tolérance et de paix.

En effet, c’est ce que cherche à réaliser le Conseil Global de la Tolérance et de la Paix dans le cadre d’un plan stratégique ambitieux visant l’éducation et les médias. Le conseil tient de même à construire des partenariats avec l’Organisation des Nations Unies – ONU et ses agences ainsi qu’avec les organisations locales, régionales et internationales, les universités et d’autres institutions ayant la capacité de soutien à la promotion de la tolérance et à l’établissement de la paix.

Le Conseil Global pour la Tolérance et la Paix souhaite, en cette occasion, annoncer son intention d’établir un parlement international pour la tolérance et la paix qui exercerait un rôle clé dans le développement d’une législation avancée, en particulier dans la modernisation des lois et des programmes éducatifs afin de soutenir l’enracinement de la tolérance et de la paix.

Unissons-nous en adhérant fermement à nos objectifs de respect mutuel entre les cultures et les peuples.
Entamons un travail assidu et déterminé pour que notre message arrive dans chaque coin du monde, afin que chaque jour porte une journée de tolérance et de paix.

Vous pourriez aussi aimer