Global Council for Tolerance and Peace

Mon fils est-il un génie ?

Dr. Antoine Chartouni

Dr. Antoine Chartouni

La responsabilité des papas et mamans est de suivre de près la santé physique et psychique de leurs enfants, de découvrir leurs talents et de les développer.

L’attention et la perception des parents les aident à découvrir le génie dans leurs enfants. En parlant de génie, nous ne ciblons pas l’intelligence normale, mais « la compétence naturelle en quelque chose », la vitesse à comprendre et étudier les mathématiques par exemple, ou « la capacité innovatrice en général », à travers la distinction à l’école par exemple…

Mais quand peut-on considérer un enfant un génie ? Comment les parents peuvent-ils aider cet enfant, et développer ce talent ?

Il est à noter que le pourcentage de génies ne surpasse pas les 2 à 3% du total des enfants. Le score d’intelligence chez ces enfants est plus que 135 ou 140 points. En effet, des études ont affirmé que les enfants doués ne viennent pas nécessairement de familles aisées ou privilégiées socialement et économiquement, bien que quelques études ont affirmé que plus l’enfant est aisé socialement et économiquement, plus il a la chance d’être un génie, ce qui prouve que ce don a ses cotés environnemental et héréditaire.

En psychologie, on ne peut pas considérer un enfant doué grâce à ses notes à l’école. Les médecins relient le génie à l’hérédité, qui est souvent le résultat d’une activité non naturelle chez l’individu, notamment de la glande pituitaire, surrénale et pinéale, des glandes qui contribuent au développement de la capacité mentale, ou à son inactivation.

Comment les parents, le professeur et le psychologue pédagogique peuvent découvrir ce don chez l’enfant?

1- Pour les parents à la maison, l’enfant commence d’habitude à lire avant d’aller à l’école, et s’apprend lui-même à copier des lettres, puis des mots sans l’aide de l’un de ses parents. L’enfant est très attentif, et a une grande capacité à se concentrer, analyser les choses et parvenir à des conclusions, ainsi que discuter avec des personnes plus âgées que lui. Les parents remarqueront aussi une passion pour l’écriture, et une responsabilité plus élevée que les autres enfants de leur âge. Leurs comportements sont de même plus matures.

2- A l’école, le professeur remarque que l’enfant concerné comprend plus vite et mieux que ses collègues. Il acquiert aussi les principes essentiels plus rapidement. Mais cela ne veut pas dire qu’il souffre d’aucun problème. Les problèmes les plus importants sont : L’ennui pendant les heures d’étude, car son niveau d’intelligence est plus élevé que ses études. Il risque aussi être nerveux et instable, car il sent toujours que son niveau de pensée est différent de celui de ses collègues.

3- Quant au psychologue pédagogique, il découvre le génie de l’enfant à travers des tests qui déterminent le niveau de son intelligence (manuelle, sociale, verbale,…)

Le psychologue remarque aussi que l’enfant s’intéresse à ce qui se passe autour de lui, et essaye, malgré son jeune âge, de participer à des conversations, et de donner son avis et point de vue, avec beaucoup d’analyses qui dépassent d’habitude son âge. En outre, la connaissance cognitive et verbale est plus développée chez lui.

Quel est le rôle des parents, surs que leur enfant est un génie, ou que son niveau d’intelligence est élevé?

1- Les parents doivent choisir l’école qui convient à leur enfant, c.à.d. une école qui procure des activités pédagogiques et physiques pour ses étudiants.

2- D’une part, les parents doivent découvrir et développer le talent de leur enfant sans le rendre arrogant. D’autre part, la négligence de l’intelligence de l’enfant peut la faire disparaitre, car elle a besoin de soin et d’attention pour grandir et fleurir, et atteindre ses plus hauts capacités dès l’enfance.

3- Dans la plupart des cas, l’enfant-génie se sent ennuyé, alors ses parents doivent le divertir par avec activités intellectuelles, comme l’achat de livres ou l’utilisation de l’ordinateur, ainsi que des activités physiques comme le sport.

4- Les parents doivent s’éloigner tant que possible de la critique et du grondement, à cause des nombreuses questions de leur enfants, qui peuvent parfois être embarrassantes et inadéquates pour son âge. Ils doivent par contre maintenir leur calme, et répondre respectueusement à toutes ses questions d’une façon scientifique et objective.

5- Si l’intelligence de l’enfant est dépistée supérieure aux niveaux normaux pour son âge, les parents ne doivent pas amplifier la situation, ni exagérer dans leur réaction. Malheureusement, on voit parfois des parents qui jettent toute leur attention sur leur enfant « génie », et lui achètent d’une manière hystérique des livres et des magazines… qui peuvent ne pas être adéquats pour son Age, ses besoins et ses aspirations. Les parents ne doivent jamais oublier que leur enfant reste un « enfant », et a donc besoin de jouer. Ils doivent aussi faire attention que les comportements immatures au hasard des autres enfants peuvent le rendre nerveux et déprimé.

Vous pourriez aussi aimer