Global Council for Tolerance and Peace

Les Femmes, Moteurs de la Paix

Ahmed Bin Mohamed AlJarwan
Président, Conseil Global pour la tolérance et la paix

Le 8 mars de chaque année, le monde célèbre la Journée internationale de la femme (JIF). Mais cette année, JIF est différent, nous célébrons aujourd’hui les femmes qui sont en première ligne de la pandémie COVID -19, en tant que leaders, scientifiques, médecins, agents de santé, éducateurs, innovateurs et soignants dans la lutte contre la pandémie

Le thème de cette année est « Les femmes au leadership : réaliser un avenir égal dans un monde COVID-19 » pour célébrer les efforts considérables déployés par les femmes et les filles du monde entier pour façonner un avenir plus égal et se remettre de la pandémie COVID-19 les lacunes qui subsistent.

En ce jour, le Conseil Global pour la Tolérance et la Paix, défend le rôle vital des femmes dans la consolidation de la paix et la promotion de la tolérance. Nous nous joignons également à toutes les voix à travers le monde et envoyons le message « Les femmes sont les moteurs de la paix », car elles ont une capacité unique à relier les communautés opposées et à surmonter les différences. Ce sont de puissants promoteurs de la tolérance pour la consolidation de la paix, ils peuvent prendre des mesures audacieuses, défendre les droits de l’homme et bâtir un avenir pacifique pour tous.

Le Conseil Global pour la Tolérance et la Paix, depuis sa création :

  • Estime que l’autonomisation des femmes est une solution réelle à de nombreux problèmes de la société, reconnaissant le rôle décisif des femmes dans leurs sociétés
  • Estime que l’autonomisation des filles est devenue l’une des premières mesures à prendre pour résoudre les problèmes économiques, sociaux et culturels
  • Comprend que donner aux filles une chance de prendre des décisions et d’exécuter aux niveaux national et international aura un impact positif sur la capacité de leur communauté nationale à surmonter les difficultés
  • Estime que l’autonomisation des femmes est un moyen et une fin pour la déconstruction du militarisme, des masculinités négatives et du patriarcat qui glorifie la violence, l’agression, les conflits, la haine, la colère et la discrimination
  • Comprend que l’autonomisation des femmes est cruciale pour faire progresser le développement durable, l’éducation et les droits de l’homme fondés sur la sagesse, la tolérance et la compréhension.
Vous pourriez aussi aimer