Global Council for Tolerance and Peace

Le représentant de la Libye au Parlement international pour la tolérance et la paix : “Mon peuple mérite du réconfort pour sa longue patience… et le Conseil est la meilleure plate-forme pour que le monde nous écoute à travers lui.”

Au nom de la paix, nous avons tendu la main..et pour la paix, nos vœux s’élèvent

Avec ces mots simples dans leurs lettres… et au plus profond de leur sens, nous avons le plaisir d’avoir une nouvelle interview presse avec le représentant de l’Etat libyen au Parlement International pour la Tolérance et la Paix, Son Excellence le Représentant Adam Yaqoub.

• Biographie de Son Excellence Député Adam Yaqoub :

Yaqoub a obtenu un baccalauréat ès arts, département de langue arabe, de l’Université Omar Al-Mukhtar, et a terminé ses études de troisième cycle pour obtenir une maîtrise en littérature de la même université.

Puis il a obtenu un doctorat en langue arabe et études littéraires de la Faculté de Dar Al Uloom, Université du Caire.

Quant à ses expériences pratiques, il est membre du corps professoral de l’Université d’El-Sayed Muhammad bin Ali Al-Senussi.

Professeur de Cours (Littérature Andalouse) à la Faculté des Etudes Islamiques, Département de Langue Arabe.

Il est également directeur du Bureau des affaires professorales de la Faculté des études islamiques de l’Université Asmarya.

Il a également travaillé en tant que conférencier collaborateur pour enseigner des cours : Décisions de récitation, Science des lectures et Dessin Usul al-Uthmani, en première, deuxième et troisième années, au Département d’études islamiques, Collège des Arts, Omar Al- Université Mukhtar.

En outre, il a présidé le département d’études et d’examens des facultés d’ingénierie et des arts de l’université Omar Al-Mukhtar.

Il a un certain nombre de recherches scientifiques, notamment:

• Pèlerins en prose andalouse au temps des rois Taifa.

• Le livre (Bushra Al-Labib à la mémoire de la bien-aimée) d’Ibn Sayyid Al-Nas Al-Yamari, “Etude et Enquête”.

• Un article intitulé Réciter le Coran entre le chant et le chant, publié sur le site Salfium.

A rejoint le Parlement libyen en 2014

Il est membre de la commission de la santé et de la commission des finances au sein du parlement libyen.

• Nous avons été honorés par vous, Honorable Représentant, et nous sommes heureux de vous informer de la manière dont vous avez été choisi en tant que membre du Parlement international pour la tolérance et la paix ?

Tout d’abord, je suis heureux d’exprimer mes sincères remerciements et ma gratitude à Son Excellence Ahmed bin Mohamed AlJarwan, Président du Conseil Global pour la Tolérance et la Paix, et l’équipe de travail, pour leurs efforts continus et remarquables afin d’aller de l’avant vers un avenir prometteur rempli de paix, de paix, de sécurité et de sûreté, et il me fait plaisir de faire partie de ce creuset. Le grand travail de rejoindre le Parlement mondial pour la tolérance et la paix, qui est venu en février 2021, en particulier à Al-Jabal Al -Akhdar en Libye, après la signature d’un protocole d’accord entre le Conseil Global pour la Tolérance et la Paix et la Chambre des représentants libyenne.

• Votre Excellence a eu pour vous une expérience unique en son genre en participant aux sessions du Parlement international pour la tolérance et la paix, en particulier à la sixième session qui s’est tenue au Monténégro à la mi-juillet. les résultats ?

Au début du mois de juillet dernier, j’ai été informé de la tenue de la sixième session du Parlement international pour la tolérance et la paix au Monténégro. Pendant vous, la session a été achevée et réussie, malgré quelques difficultés qui ont empêché la participation de plusieurs membres en raison de la pandémie de Corona.

Il a été convenu au cours de la session de nommer Mme Margarita Arango en tant que présidente du Parlement international pour la tolérance et la paix, et le Dr Hajar Abu Jabal en tant que président de l’Assemblée générale pour la tolérance et la paix.

Alors que nous avons également souligné, au cours de la session, la détermination du Parlement international pour la tolérance et la paix à répandre les fleurs de l’amour et de la paix dans le monde, qui a cruellement besoin de paix et de paix, afin que ses habitants puissent profiter d’une vie décente .Réaliser les nobles objectifs du Conseil, afin que la tolérance et la paix prévalent dans toutes les parties du monde.

Nous avons également tenu à souligner le redoublement d’efforts pour renforcer et soutenir les parlements nationaux et leurs efforts pour promulguer des lois qui luttent contre le racisme, les persécutions et le terrorisme.

• Parlez-nous de l’importance du Conseil Global pour la Tolérance et la Paix de votre point de vue en général et pour la Libye en particulier.

Le monde entier a un besoin urgent d’un système fort qui puisse attirer toutes les différentes sectes, tendances et races vers des valeurs et des objectifs, et leur inculquer le sens de l’harmonie, de l’amour et de l’acceptation de l’autre, après le monde est devenu en effervescence de rivalités et de conflits, c’est ce que fait le Conseil Global pour la tolérance et la paix et cherche à faire connaître ses nobles objectifs au monde.

Quant à son importance pour la Libye en particulier, peut-être qu’elle en a le plus besoin parmi ses pairs. Mon pays traverse une crise de relations publiques et souffre de nombreux malentendus mondiaux en raison de sa composition particulière. Et voici le rôle important du Conseil avec la Libye, qui doit être un lien entre nous et le monde et lui véhiculer une image claire que nous ne sommes pas un pays incapable de consensus et d’intégration, mais plutôt un peuple comme tous les peuples, modéré et pacifique comme les autres , désireux de contribuer à la construction de la civilisation mondiale ou de l’accompagner. C’est là l’importance du conseil, qui, à mon avis, est capable de rapprocher les points de vue de chacun, de redonner à la Libye son destin et son retour à la intégration dans la communauté internationale.

• Et si nous placions l’image dans un cadre qui rend ses caractéristiques plus claires, et nous parlions de l’importance et de la récolte attendue du protocole d’accord signé entre le Conseil Global pour la tolérance et la paix et le Parlement libyen.

J’ai également mentionné au début de la réunion qu’un mémorandum d’accord avait été signé entre les deux parties, en février dernier, plus précisément à Al-Jabal Al-Akhdar. Le mémorandum a été signé par le Président du Conseil Global pour la Tolérance et la Paix Son Excellence Ahmed Mohamed AlJarwan et le président du Parlement libyen, M. Aqila Saleh, qui vise principalement à renforcer la coopération et l’action conjointe entre les deux parties pour diffuser les valeurs de tolérance et de paix dans le monde.

Je pense que ce mémorandum est venu à point nommé pour promouvoir et soutenir le processus de paix en Libye, qui traverse une crise politique, économique et sociale durant cette période, où elle a perdu le principe de la réconciliation nationale entre son peuple, et ce est l’une des conséquences de ses étapes de transition, qui ont provoqué des interventions et une gestion internationales, qui ont conduit à l’exacerbation de la crise au lieu d’y apporter des solutions pour combler le fossé entre ses peuples.

• Que peut offrir le Conseil Global pour la Tolérance et la Paix à l’Etat frère libyen et dont les répercussions seront positives dans la phase actuelle que traverse le pays ?

Lors de sa dernière session, le Parlement international pour la tolérance et la paix, avec tous ses membres de différents pays du monde, a annoncé sa pleine disposition à adopter la restauration de l’esprit de fraternité, d’amour, de tolérance et de paix parmi les spectres du peuple libyen , par sa volonté d’encadrer les élections présidentielles et législatives qui se tiendront en décembre prochain. L’important peut contribuer grandement à l’espoir du peuple libyen pour le retour de son unité, et l’encourager à initier la paix et mettre de côté les divergences ou peut-être oublie les.

Ici, en Libye, nous avons toujours un parlement qui représente le peuple dans le plus grand droit dont le pays a été témoin depuis la déclaration de sa deuxième indépendance, un parlement qui essaie de marcher au milieu des obstacles pour que le pays reste fier, et accueille toutes les propositions proposé par les pays de dialogue pour la Libye, et est prêt à céder le pouvoir à un organe législatif élu sur des bases constitutionnelles, Il est le plus grand garant du succès de tout processus électoral attendu.

D’autre part, nous espérons que le Conseil Global pour la tolérance et la paix jouera un rôle dans la résolution des problèmes en suspens entre nos peuples, en poussant au renforcement de la volonté internationale, en exhortant les pays décideurs mondiaux et les parties contribuant à apaiser la situation, et en faisant entendre notre voix à tout le monde sur notre droit à une vie sûre et à notre libre arbitre, Mon peuple mérite du réconfort pour sa longue patience et son attente de la réalisation des promesses, et le Majlis est la meilleure plate-forme à travers laquelle le monde nous écoute, parce qu’il inclut les capacités humaines du monde et représente la volonté et les choix des nations.

• Un message d’amour… un message de paix, à qui l’adressez-vous et quel est son contenu ?

La Vérité, Béni et Exalté soit-Il, dit dans le Noble Coran (En effet, la religion avec Dieu est l’Islam), notre vraie religion appelle à la paix, qui est un titre de base et une large base qui inclut tous les êtres humains. .

Par conséquent, le peuple libyen et moi-même espérons vivement que tous ceux qui adoptent la culture de la tolérance et de la paix se tiendront main dans la main avec l’estimé conseil pour nous soutenir dans nos revendications dans une vie sûre et stable dominée par l’esprit d’amour et de fraternité .impossible.

Merci de m’avoir donné l’occasion de poser vos questions de manière claire et bien expliquée.

Vous pourriez aussi aimer