Global Council for Tolerance and Peace

La spécialisation des sciences des langues sourdes et muettes A l’université de Hambourg

Plus de 80000 sourds et muets vivent en Allemagne. Ceux-ci ont une langue spéciale qui est considérée comme un moyen de les aider à se communiquer. Mais ce n’est pas toute la réalité.

La langue sourde et muette ou la langue des signes n’est pas moins importante que les autres langues. Elle a ses propres structures et règles linguistiques. Ces spécialisations sont étudiées à l’université de Hambourg. Les étudiants analysent les textes qu’ils avaient écrits durant une semaine et les discutent sans parler, mais avec la langue des signes. Même le professeur est sourd et muet.

Langue intégrale

La vice-présidente de l’institut allemand des études linguistiques des sourds et muets Rinata Fisher estime le petit nombre d’étudiants sourds et muets aux universités allemands est dû à l’absence de bonnes capacités dans les écoles pour qu’ils passent les examens de bac, ce qui rend leur nombre très limité.

Les étudiants de l’institut allemand des études linguistiques des sourds et muets peuvent étudier les langues sourdes et muettes ainsi que les spécialisations de la traduction de ces langues et reçoivent un certificat de Bac.

Elle a fait savoir que les conférences ne sont pas toutes données en langue sourde et muette.

En traduisant les textes, on voit que la langue sourde et muette n’est pas toute à fait différente d’autres langues, telle que l’Allemand.

 

La communication avec les autres sans traducteur

L’étudiante Torah Hopner est sourde et muette mais elle préfère communiquer avec les autres sans traducteur, comme dans le restaurant de l’université, elle peut écrire ce qu’elle veut, mais elle voit en outre, qu’elle peut utiliser les signes des sourds et muets pour transmettre son avis aux autres.

Cette étudiante, qui a 26 ans, a exprimé ses idées à travers les signes alors que sa collègue nous les avait traduits. Torah veut travailler comme enseignante des enfants sourds et muets, mais l’étude des langues sourdes et muettes lui permettre à travailler dans les domaines économiques, médiatiques ou sociaux.

De même, les étudiants étrangers peuvent aussi étudier les sciences des langues sourdes et muettes à l’université de Hambourg.

 

Vous pourriez aussi aimer