Global Council for Tolerance and Peace

La Conférence des leaders des religions dans le monde lance un appel au souvenir de la victoire sur le fascisme et le nazisme

En tant que représentants des religions traditionnelles et internationales, nous réaffirmons notre engagement aux idées de la , du respect mutuel, de la coopération et de la fraternité humaine.

Nous exprimons également notre profonde gratitude aux pays et aux sociétés pour leur initiative noble d’honorer le 75e souvenir de la victoire sur le fascisme et le nazisme, qui nous permet de se rappeler de ceux qui ont été tués lors de la Seconde Guerre mondiale pour le bien del’inhumanité..

Nous saluons et soutenons les efforts déployés par les Nations Unies, d’autres institutions concernées, les gouvernements et les organisations publiques,  pour édifier un ordre mondial et garantir un meilleur avenir pour l’humanité..

De plus, nous soutenons les principes essentiels du «Document de la Fraternité Humaine ” qui garantit la paix et la coexistence entre les différentes confessions et peuples,  qui a été  signé à Abu Dhabi en 2019 par le Grand Imam, et cheikh d’al-Azhar Dr Ahmed Al-Tayeb, et Sa Sainteté le Pape François, Pape de l’Église catholique.

Nous soutenons également le «Document de la Mecque » “Qui est considéré comme un document constitutionnel historique pour consolider les valeurs de coexistence entre les religions, les cultures, les races et les nombreuses sectes dans le monde, qui a été publié à l’issue de la conférence internationale sur les valeurs de modération, organisée par la Ligue mondiale musulmane à La Mecque en 2019.

  À cet égard, nous pensons qu’il est temps de prendre des mesures pour la cessation des actes de violence armée sous toutes ses formes, commis par toutes les parties dans le  monde afin de mettre un terme aux conflits armés et de se concentrernormes faits de notre vie.

A l’ombre des efforts déployés par la communauté internationale pour lutter contre la pandémie de Corona et des messages essentiels des fêtes religieuses comme le mois de Ramadan, nous exprimons notre solidarité avec les appels lancés par le Pape François à fournil’les aides humanitaires et à s’occuper des personnes qui souffrent  des crises humanitaires en raison de la pandémie de Coronavirus.

Nous croyons fortement et prions Dieu pour que les problèmes sociaux et les catastrophes qui dévastent toutes les nations, loin de la religion et la nationalité, disparaissent. Ainsi cette expérience nous donne une leçon pour réaliser que la foi, le système, la solidarité et l’engagement aux morales pourraient tous aider à surmonter ces divers défis et menaces future.

Vu le souvenir des victimes de la Seconde Guerre mondiale, nous affimons que les répercussions  de cette guerre qui a provoqué une immense misère pour l’humanité, dont les impacts existent  jusqu’à présent, doivent être une leçon à apprendre par les hommes d’État et les dirigeants politiques futures.

Nos nombreuses réunions dans le cadre de la Conférence des leaders des religions internationales et traditionnelles, qui se tiennent toujours à Nur Sultan depuis dix-sept ans, ont démontré que le dialogue et le partenariat entre toutes les parties sont toujours  possibles.

Nous sommes prêts à mener un “dialogue constructif” avec les différentes civilisations, les cultures et les différentes  religions, et nous exhortons tous à conjuguer leurs efforts pour instaurer la paix, la stabilité et la sécurité dans le monde pour toute l’humanité.

Nous appelons toutes les parties concernées à contribuer aux efforts visant à promouvoir la coexistence pacifique, le respect du pluralisme religieux et culturel et la protection des lieux de culte religieux, qui sont des lois universelles et des devoirs humains, et  à lutter contre  l’incitation à la haine et à la discrimination raciale ou religieuse entre les personnes, afin de préserver la paix dans le monde, en particulier parmi les fidèles des religions.

Néanmoins, pas de guerres, ni de retour à la guerre, ni de maladies. Que Dieu nous bénit tous.

Membres et partenaires du Secrétariat de la

 Conférence des leaders des religions traditionnelles et internationales

Vous pourriez aussi aimer