Global Council for Tolerance and Peace

Al Shamsi à l’occasion de la Déclaration de 2019 “Une année de tolérance”: une nouvelle voie pour souligner et approfondir les valeurs d’ouverture et de dialogue

L’ambassadeur des Émirats arabes unis au Liban, le Dr Hamad Said Al-Shamisi a dit un mot à l’occasion de la Déclaration de 2019, « une année de tolérance » où il a annoncé: « Notre direction avisée, nous a toujours habituée à être les premiers à diffuser la culture du bien, de l’ouverture et de l’amour et les mesures prises depuis l’annonce du ministère de la Tolérance sont la meilleure preuve de la vision déterminée qu’elle cherche à répandre dans un monde de conflits et de crises. »                                                                               

Il a ajouté : « Aujourd’hui, l’annonce de Son Altesse le cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, président des Emirats Arabes Unis, que l’année 2019 est une année de tolérance » vient compléter le processus de consolidation et d’approfondissement des valeurs d’ouverture et de dialogue conformément aux mesures prises par l’État afin de créer une culture pour le peuple et l’État.         Il a continué : « La désignation de l’année suivante comme” Année de la tolérance “est une source de fierté et une nouvelle conformation, pour avancer avec la même approche et les mêmes traces établies par le père fondateur Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan “que dieu le bénisse”.                            Il a souligné aussi : « les Émirats arabes unis avaient adopté une politique d’ouverture et de tolérance depuis sa création selon une règle clair fondée sur le principe de non-alignement sur toutes intransigeances ou conflits, et tendre la main aux pays du monde entier ainsi que consolider les valeurs des habitants des Emirats arabes Unis qui sont des valeurs authentiques et conformes à leurs coutumes et traditions.                                                                                                              Il a affirmé : “l’intérêt des dirigeants émiriens pour la valeur de la tolérance est dû à plusieurs raisons, et une de ces raisons revient au fait qu’elle constitue une valeur humanitaire islamique fondamentale qui montre le vrai visage de l’islam modéré et central. Donc cela renforcera l’image de l’Islam en échange des exactions commises par des groupes terroristes qui fournissent un visage déformé de l’islam et propagent la haine et l’arrogance.                                               Il a loué aussi le rôle des dirigeants dans l’établissement du concept de justice, d’égalité, d’harmonie et de respect de l’autre parmi toutes les religions, les races et les cultures, et dans l’établissement d’une loi qui en a fait une approche ferme non seulement au sein des composants de la société, mais également dans les relations de l’État avec le monde extérieur.                                                                        

Il a réitéré que les Émirats arabes unis englobent plus de 200 nationalités sur son territoire, qui sont toutes unies et coexistent selon leurs croyances, leurs idées et leurs religions et vivent en harmonie dans le respect de la loi, qui régit tous les citoyens et les résidents.                                                                                                                               Il a souligné que la tolérance était l’un des principes humanitaires et moraux établis par la direction des Emirats Arabes Unis depuis la création de la fédération. L’idée d’unir les sept émirats était un point de départ pour promouvoir ce concept jusqu’à ce que nous sommes devenus l’hote pour tous les visiteurs et touristes, et nous occupons les premiers rangs. Et ceci n’est pas venu d’un vide ou d’une futilité, mais en conséquence des efforts vigoureux et d’une pensée éclairée et une volonté solide qui a été concrétisé par le Sheikh Zayed et qui continue aujourd’hui.                                                                                                         Il a conclu que l’attribut de tolérance est utile pour construire des nations et protéger des sociétés, car ça renonce à la haine et à la rancœur et instaure  l’amour, la paix en abandonnant toute autre considération.                                         Il a conclu en déclarant: « Nous croyons en la personne humaine, en son droit et en sa dignité, et c’est une devise que nous appliquons tous les jours dans tous les domaines. Construire les patries est notre responsabilité pour les livrer ainsi fidèlement aux générations futures. Ce que nous faisons aujourd’hui est un moyen d’assurer un avenir plus sûr, tolérant et plus heureux, un avenir qui croit aux femmes et aux jeunes et renforce leurs compétences pour les conduire à la science du savoir qui est la base de la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme.

Vous pourriez aussi aimer