Global Council for Tolerance and Peace

Achèvement des préparatifs de la session constitutionnelle du Parlement International pour Tolérance et Paix

Le Conseil Global pour Tolérance et Paix (GCTP) va tenir la première session constitutionnelle du Parlement International pour Tolérance et Paix (PITP) le 6 juillet 2018 à Valette, Malte, avec l’invitation du Chef du Parlement Malte, Angelo Farrugio, et du Président du GCTP, SE Mr. Ahmed bin Mohamed Al-Jarwan, en la présence d’un grand nombre de représentants de parlements nationaux dans le monde.

La présidence du conseil a établi des chambres de travail dans tous les continents du monde comme préparation pour cet évènement qui est d’une grande importance, vu qu’il pose la base de la construction d’une nouvelle entité parlementaire globale, visant à combattre le terrorisme, l’extrémisme, le racisme, la violence et la haine à travers l’établissement d’une stratégie mondiale pour semer la culture de conscience, d’acceptation d’autrui, de dialogue, de modération, de tolérance et de paix.

La présidence du conseil a publié aussi une déclaration pour souligner que « le PITP représente l’une des plus importantes unités principales du GCTP, est considéré l’un des parlements globaux spécialisés puisque le conseil vise à inclure parmi ses membres des représentants des parlements de différents pays du monde, et est spécialisé dans l’étude des affaires internationales liées à la propagation de la culture de la tolérance, afin d’élever les valeurs de la paix dans le monde. »

La déclaration a ajouté : « Le but principal de l’établissement d’un parlement international au sein des organes du GCTP, est que l’adhésion à ce parlement, composé de membres parlementaires actifs dans les parlements nationaux, va offrir des opportunités uniques pour une coopération, un échange d’idées et d’expériences, et un partage de convictions concernant plusieurs causes nationales et internationales que la paix international affronte de nos jours. C’est là que réside l’importance de développer des moyens de coopération internationale entre les parlements de différents pays du monde, vu que leur rôle n’est plus limité à faire entendre la voix de leurs cercles électoraux au niveau national. Ils doivent aujourd’hui faire entendre la voix de leurs peuples au niveau international, au niveau du monde entier, en ne négligeant guère les règles de souveraineté, de confidentialité et d’indépendance de tout état. »

Vous pourriez aussi aimer