Global Council for Tolerance and Peace

Plus de 6 millions de personnes y ont participé à la course de la Paix!

Partis des Nations Unies à New-York au début d’avril pour y retourner à la mi-août après avoir parcouru les États-Unis, le Mexique et le Canada (plus de 17 600 kilomètres), une vingtaine de coureurs à relais pour la paix feront un arrêt à Lanoraie, le dimanche 29 juillet.

Organisé par Lyne Prud’Homme et le club de l’Âge d’Or, dont elle est présidente, l’accueil se fera (13 heures) au parc Jean-Bourdon. Environ la moitié des coureurs y feront un arrêt. Ils y seront environ une heure. Les autres continueront vers Trois-Rivières. Des élus lanorois seront sur place. Les députés André Villeneuve et Ruth Ellen Brosseau ont été invités.

Le public peut se rendre rencontrer le groupe.

Pavaka Ritchot, l’un des coureurs, y prendra la parole. C’est un Montréalais.

Il juge que c’est un privilège de servir l’humanité de cette façon. «De plus, c’est super amusant», note-t-il. À son avis, rencontrer des gens de tous les horizons pour parler d’un concept fondamental qui rendra le monde meilleur est génial.

«Je ne peux pas penser à une meilleure façon de passer mes vacances!», maintient-il.

La Course de la paix a été créée en 1987 par le visionnaire de paix Sri Chinmoy, athlète, philosophe, artiste et musicien qui a consacré sa vie à la cause de la paix dans le monde.

Plus de six millions de personnes y ont participé au fil des ans.

Au Canada, le flambeau a notamment été porté par l’ancienne Gouverneure générale et actuelle Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean; la chef du Parti Vert, Élizabeth May; et la ministre de l’Environnement, Catherine McKenna.

Vous pourriez aussi aimer