Global Council for Tolerance and Peace

Le président du Parlement du Monténégro reçoit Al-Jarwan et les membres du Parlement international pour la tolérance et la paix Et se félicite de sa 6eme session plénière dans son pays

Le président du Parlement monténégrin, S.E. M. Alexa Becic a reçu le président du Conseil Global pour la tolérance et la paix, S.E. M. Ahmed bin Mohamed AlJarwan, et 40 membres du parlement international pour la tolérance et la paix du monde entier, qui participent à la sixième session de l’IPTP qui s’est tenue au siège du Parlement monténégrin. La session a été suivie par le Premier ministre du Monténégro, S.E. Dravko Krivokapić, le ministre des Affaires étrangères du Monténégro, S.E. Dordy Radulovich, le Président de l’Union interparlementaire, S.E. Duarte Pajeko, président du parlement guatémaltèque, S.E. Alan Rodriguez, ainsi que des membres du corps diplomatique au Monténégro.

Le président du Parlement monténégrin a souhaité la bienvenue à M. AlJarwan, et les membres du GCTP exprimant son grand honneur d’accueillir la sixième session de l’IPTP dans la République du Monténégro, souhaitant au conseil et à son parlement tout le succès dans leurs travaux pour le bien et l’intérêt de la tolérance et de la paix dans le monde. Dans son discours lors de la séance d’accueil, le Premier ministre du Monténégro a déclaré : « Je suis heureux que le Monténégro ait accueilli des parlementaires de 41 pays, ce qui confirme qu’il appartient aux orientations mondiales et qu’il partage les mêmes valeurs et objectifs avec les partenaires internationaux, qui sont fondées sur la coopération, la tolérance et la paix » Pour sa part, AlJarwan a exprimé sa profonde gratitude au Premier Ministre du Monténégro, au Président de son Parlement, au Ministre des affaires étrangères et au grand peuple du Monténégro pour leur accueil chaleureux et leur généreuse hospitalité, louant les efforts du Monténégro dans promouvoir la tolérance et la paix dans le monde. Le Parlement international pour la tolérance et la paix (IPTP), l’un des principaux organes du Conseil Global pour la tolérance et la paix (GCTP), a tenu sa réunion de bureau et la réunion de ses six commissions permanentes, le Comité pour la cultivation de la paix, le Comité des relations internationales, le Comité des affaires juridiques, le Comité des femmes et de la jeunesse, le Comité du développement durable et le Comité de la prévention de l’extrémisme et du terrorisme. Le bureau a approuvé l’ordre du jour, tandis que les comités permanents ont discuté des moyens de promouvoir la tolérance et la paix dans le monde dans leurs domaines de spécialisation.

Les activités de la sixième session du Parlement international pour la tolérance et la paix se sont achevées dans la salle principale du Parlement du Monténégro lors de la session principale où le président du Parlement a ouvert la session en accueillant le président du Conseil Global pour la tolérance et Paix (GCTP), S.E. AlJarwan, Présidents des parlements nationaux et régionaux et membres du Conseil Global pour la tolérance et la paix, soulignant le soutien du Parlement de son pays au Conseil Global pour la tolérance et la paix et ses orientations dans la diffusion de la culture de la tolérance et la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme. Le ministre des Affaires étrangères du Monténégro a également prononcé un discours dans lequel il a salué les efforts du Conseil et s’est félicité de la tenue de la session du Parlement international pour la tolérance et la paix dans son pays. le Président du Conseil Global pour la tolérance et la paix, S.E. M. Ahmed bin Mohamed AlJarwan, dans son discours, a salué la république du Monténégro et son soutien aux efforts de paix, il a également salué le rôle des parlementaires actuels qui se sont réunis en ce moment malgré la difficulté de mouvement due à la pandémie de Corona, et a souligné l’importance du message du Parlement international pour la tolérance et la paix dans la diffusion des valeurs de tolérance, d’amour et de coexistence et dans la lutte contre l’extrémisme, le fanatisme, le racisme et le terrorisme. Au cours de la session, la présidence du Parlement international pour la tolérance et la paix a été remise à la députée colombienne, Mme Margarita Arango pour la nouvelle période annuelle et selon l’ordre alphabétique des pays. La formation de commissions parlementaires régionales au sein du Parlement international pour la tolérance et la paix a également été approuvée. Son Excellence Dr Haggar Abu Gabal de la République arabe d’Égypte, a été nommée présidente de l’Assemblée générale pour la tolérance et la paix pour un an, le deuxième organe du Conseil Global pour la tolérance et la paix, selon les règlements du Conseil. L’Assemblée générale se préoccupe de mobiliser les efforts des universités, des établissements d’enseignement, des organisations et des individus concernés pour promouvoir et diffuser les valeurs de tolérance et de paix.

Au cours de la session, la déclaration finale a également été approuvée, qui soulignait le rôle et les compétences du Parlement international pour la tolérance et la paix, ainsi que l’importance des valeurs de tolérance et de paix dans le plein respect de la Charte des Nations Unies, reconnaissant la nécessité du rôle important dans la promotion des valeurs de tolérance et de paix dans divers développements à travers le monde, et soulignant l’importance d’accroître la représentation internationale dans l’organisation, la coopération conjointe et l’action continue dans le monde. La déclaration finale a également condamné tous les actes de violence et les violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire commis par certains partis, tels que l’assassinat odieux du président haïtien, l’abus de pouvoir politique en Somalie et le conflit armé en République de Afrique centrale. En outre, la déclaration a également affirmé le soutien à la Chambre des représentants libyenne pour une transition pacifique et la réalisation de la sécurité et de la prospérité pour tout le peuple libyen. Il a également souligné la nécessité d’élargir et de renforcer les alliances mondiales pour répondre aux besoins des sociétés. La déclaration a également approuvé l’accord entre les membres pour établir une coopération plus profonde, plus large et plus efficace pour promouvoir les valeurs humaines de tolérance et de paix afin d’améliorer la qualité de vie de tous les peuples du monde.

Vous pourriez aussi aimer