Global Council for Tolerance and Peace

Lancement du Parlement International pour Tolérance et Paix

L'Albanie assume la présidence et la formation des comités exécutifs

La Valette – le 6 juillet 2018

Dans une manifestation internationale et une présence importante des médias internationaux, Le Conseil Global pour Tolérance et Paix (GCTP) a tenu la première session constitutive du Parlement International pour tolérance et Paix (PITP) dans la salle principale du Parlement de Malte à Valette aujourd’hui, à l’invitation du Président du Parlement de Malte M. Angelo Faruggia, et le Président du GCTP, M. Ahmed bin Mohammed Al-Jarwan, en la présence de 54 Présidents et représentants de Parlement nationaux de différents pays du monde.

L’Albanie a reçu la présidence du Parlement international selon l’ordre alphabétique des Etats membres, et M. Taulant Balla a été nommé Président pour un an. De même, cinq Comités exécutifs, pour les affaires juridiques et législatives, les relations internationales, les jeunes et les femmes, la paix et le développement durable ont été formés.

M. Farrugia a ouvert la session en accueillant les participants à La Valette, capitale européenne de la culture pour 2018, en soulignant que « le soutien absolu de Malte au Parlement international, qui contribuera fondamentalement à cultiver la modération et l’ouverture face au racisme, à la discrimination, à l’extrémisme et à l’intolérance ».

Le discours d’Al-Jarwan

« Aujourd’hui, l’humanité est menacée par l’extrémisme religieux, l’intolérance raciale et la violence intellectuelle, car les valeurs de tolérance et d’acceptation de l’autre propagées par les grandes religions célestes se sont détériorées, perturbant la paix et la sécurité mondiales », a affirmé Al-Jarwan. « Face à tous ces défis, on devait trouver une nouvelle façon pour résoudre ce problème, alors on a eu l’idée de créer un nouvel organisme mondial qui promeut une culture de tolérance et d’acceptation de l’autre.

«La participation de ce nombre de parlementaires nationaux, régionaux et internationaux démontre notre accord et notre reconnaissance collective de notre besoin commun d’une telle coopération interparlementaire pour mener une nouvelle culture mondiale et orienter les énergies populaires vers la tolérance et la paix, et notre compréhension que les hors de la loi, ennemis de la paix menacent la stabilité de nos sociétés. Notre coopération est devenue alors une nécessité incontournable, » ajouta-t-il.

Il nota aussi : “Nous ferons tout notre possible pour établir un parlement international motivé par la volonté et l’enthousiasme de ses membres au service des questions de tolérance et de paix, un parlement international qui respecte les principes des relations démocratiques internationales et qui pratique ses fonctions, pleinement engagé aux règles et principes du Droit International ; un parlement international qui respecte les principes de la souveraineté nationale et de la non-ingérence dans les affaires intérieures de tout Etat . »
“Avec cette rencontre, nous écrivons l’histoire pour un avenir plus pacifique et plus tolérant”, a-t-il conclu.

Président du Parlement panafricain

« Au nom de la délégation de parlementaires qui m’accompagne, composée de 15 parlementaires de toute l’Afrique, nous encourageons lors de cet événement extraordinaire cette initiative mondiale et félicitons le GCTP pour les différents efforts de paix qu’il déploie dans le monde “, a déclaré le président du Parlement panafricain, Roger Nkodo.

“La paix est inestimable, et nous devons faire tout notre possible pour la préserver. Et là où il y a abus de la paix, trouvez des solutions et soyez tous les messagers de la paix en soutenant cette initiative bénie”, a-t-il déclaré.

Président du Parlement latino-américain

Pour sa part, Son Excellence Elias Castillo, Président du Parlement latino-américain a souligné que « un grand honneur de vous joindre à cet événement extraordinaire, le lancement du Parlement International pour la Tolérance et Paix par le Conseil Global pour Tolérance, Paix qui mérite tout notre soutien, en contribuant à la diffusion et la promotion de la Paix et de la Tolérance dans le monde. »

«nos régions ont connu de nombreux conflits en raison des différences politiques qui menacent leur stabilité, les guerres ont des conséquences négatives pour les femmes, les enfants et les hommes et l’être humain dans son ensemble, et tant que les parlements ont un rôle fondamental dans l’échange de visions partagées entre eux, c’est pourquoi nous sommes très heureux de l’existence de ce parlement international pour la Tolérance la Paix, être en mesure de réaliser une grande vision de projets réussis ensemble afin de répandre la Tolérance et la Paix, que ce soit le début d’un avenir prometteur pour la défense de l’humanité ». A ajouté.

Ministre des affaires étrangères de Malte

Son Excellence Carmello Abela, Ministre des affaires étrangères de Malte, a exprimé sa joie à se joindre à la première session constitutive du Parlement international pour la tolérance et la paix, en disant: «Représentants des Parlementaires et des Patriotes, ىous nous rencontrons aujourd’hui, afin de montrer l’importance que nous attachons à la promotion de la Tolérance et Paix. Nous ne pouvons pas parvenir à la paix s’il n’y a pas de Tolérance, droits, opinions des autres.”

«La Malte continue son rôle dans le déplacement vers l’avant et la mise en œuvre des objectifs communs, qui servent à établir des partenariats internationaux et d’inculquer des valeurs de Tolérance et de la Culture et le rejet de l’extrémisme, et de soutenir les initiatives des jeunes régionales et internationales. »

“L’importance de lancer ce parlement international à un moment où la communauté internationale est confrontée à un nombre croissant de crises et de conflits qui brûlent dans le monde entier et qui défient directement nos sociétés, c’est pour cela, nous ne pouvons relever les défis mondiaux que grâce à la coopération, et votre présence témoigne de notre engagement en faveur d’une culture de l’acceptation des autres, du dialogue, de la modération et de la paix.”

Conférence de presse

Al-Jarwan et Farrugia ont tenu une conférence de presse dans laquelle le Président du Parlement maltais a évoqué le lancement du Parlement international par l’initiative historique de la participation des pays riches, confirmant l’intérêt international pour la fin du terrorisme, de la violence et de l’extrémisme.
Al-Jarwan a également répondu aux questions des médias et a souligné l’importance du rôle des médias dans la diffusion de la culture de la Tolérance et de la Paix.

Le président du Parlement de Malte a organisé une réception en l’honneur des délégations participantes et le président du Conseil Global pour Tolérance et Paix a également organisé un dîner prestigieux à l’intention des parlementaires.

Objectifs du Parlement international

Il est à noter que l’objectif principal de l’établissement d’un Parlement international parmi les organes du GCTP et que l’adhésion dans ce parlement international, composé de parlementaires de parlements nationaux, offrira des opportunités uniques pour la coordination de la coopération et l’échange d’idées et d’expériences, pour aboutir à des convictions communes sur de nombreuses questions nationales et internationales qui menacent la paix internationale, comme le terrorisme, l’extrémisme, la violence, l’extrémisme religieux, ethnique, sectaire et racial. De là l’importance de développer des moyens de coopération international entre les parlements de différents pays, car leur rôle n’est plus limité à faire entendre la voix de leurs cercles électoraux sur le niveau national, mais ils sont appelés aujourd’hui à communiquer la voix de leur peuple au niveau international et à la faire entendre par monde entier, en mettant l’accent sur le respect de la souveraineté nationale, des particularités et de l’indépendance de chaque pays. »

Vous pourriez aussi aimer