Global Council for Tolerance and Peace

Lancement du Conseil Global pour Tolérance et Paix

Et l’élection d’al-Jarwan comme son Président

Le Conseil Global pour Tolérance et Paix (GCTP) a été lancé aujourd’hui lors d’une grande cérémonie officielle au Centre Méditerranéen des conférences à Malte, organisée conjointement avec les Nations Unies-Fond des Nations Unies pour la population (FNUAP) le gouvernement de Malte et le Conseil Global. Le Premier Ministre de Malte Joseph Muscat a annoncé son support du Conseil, appelant à la lutte contre la pauvreté, l’injustice, l’ignorance et la discrimination afin de bâtir une paix durable. Il a affirmé qu’il croit en les principes, le message et la capacité du nouveau Conseil Global à faire le changement requit au niveau international, et qu’il ne va pas se limiter à le supporter, mais aussi à œuvrer avec ce Conseil. Il a aussi noté l’importance de la création du Parlement Global pour la Tolérance et la Paix, soulignant la neutralité de Malte et son engagement en faveur des Droits de l’Homme, de la tolérance et de la paix.

 

 

Guterres

La cérémonie a réuni le Premier Ministre Maltais, un nombre de Ministres des Affaires Etrangères, de l’Education, de la Jeunesse et de la Culture de plusieurs pays, des représentants des Nations Unies (ONU) et une foule d’ambassadeurs, de chefs d’organisations internationales, d’universités et de médias. La cérémonie a commencé par un documentaire comprenait un discours prononcé par le Secrétaire Général de l’ONU, M. Antonio Guterres, avertissant que « notre monde est confronté à de grands défis, plusieurs conflits et à de l’inégalité et de l’intolérance fatale, et a des menaces de sécurité, y compris les armes nucléaires, soulignant que «  nous avons les outils et la volonté de relever ces défis, d’autant plus que les menaces vont au-delà des frontières des états », ajoutant que garantir les Droits de l’Homme et la dignité humaine pour tous construit un monde de paix et de justice durable.

Guterres a dit: « Comment pouvons-nous aider des millions de personnes souffrant de guerres à grande échelle et de perspectives, presque sans fin? Il n’y a pas de gagnant dans ces guerres, tout le monde perd notamment que la nouvelle menace terroriste mondiale nous affecte tous et déstabilise les différentes régions. Mettons alors la paix à la tête de notre liste de priorités, et que la paix soit toujours notre but et notre guide.

 

Ministres des Affaires Etrangères du Kosovo et de Malte

Joseph Dib a introduit la cérémonie, et à part du Premier Ministre de Malte, le vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères de la République du Kosovo, Bahjat Patsoli, ainsi que le ministre des Affaires Etrangères de Malte, Carmelo Abella, y ont parlé lors de la cérémonie sur l’importance de lancer le GCTP au moment présent pour lutter contre le terrorisme, l’extrémisme, le radicalisme et autres problèmes, et sur l’urgent besoin d’un travail mondial commun basé sur la bonne éducation, la jeunesse et l’autonomisation des femmes pour construire un avenir meilleur pour les générations futures.

Discours du Président du Conseil

Le Président du GCTP Ahmed bin Mohammed Al Jarwan a dit: La menace du terrorisme, de l’intolérance, de la haine, du racisme, du nettoyage ethnique et de l’extrémisme sectaire et raciale croît et de grandit comme un cancer… et ces phénomènes vont au-delà des limites de la raison et les frontières, et menacent la vie des gens, qui sont des citoyens de différents pays et civilisations, ainsi qu’ils menaçant le développement et la sécurité et met en péril la paix mondiale.

Les condamnations ne sont plus suffisantes. Les armées et la police ne peuvent plus combattre seules ces terribles phénomènes. Aucun pays ou institution ne peut compter uniquement sur ses propres capacités pour s’attaquer au problème du terrorisme, du racisme, de l’extrémisme, de la violence et de la discrimination.

C’est pour cette raison que nous sommes ici aujourd’hui. Nous sommes là pour lancer cette quête globale, le Conseil Global pour la Tolérance et la Paix.

Le Conseil est une organisation internationale fondée sur des principes démocratiques et dérive du Droit International et des accords de son propre système de travail.

Le Conseil a signé un mémorandum d’accord avec le FNUAP pour la coopération et l’établissement de partenariats internationaux. Le Conseil est composé d’éminentes personnalités internationales qui conservent une réputation et une expérience solides dans les domaines liés à la paix et à la tolérance.

La carte routière dans la planification stratégique du Conseil consiste au suivant:

  • Instaurer un Parlement Global pour la Tolérance et la Paix, promouvoir la tolérance, soutenir la diplomatie préventive, soutenir les initiatives régionales et mondiales de jeunesse, lancer un prix mondial pour ceux qui contribuent à la paix mondiale et développer et mettre en œuvre des programmes conjoints.

Il a ajouté: « Je suis honoré lors du lancement du Conseil Global de Tolérance et de Paix d’appeler les parlements, les centres de jeunesse, les intellectuels, les économistes, les sociologues et les savants à se joindre à ce conseil afin de diffuser la culture de la tolérance et de la paix, et d’être le pouvoir du changement sur la scène mondiale.

 

Il a clôturé : Ensemble, nous pouvons construire un monde plus tolérant et plus sûr.

Ensemble, nous pouvons construire un avenir dans lequel l’amour triomphe de la haine, la tolérance de la vengeance, l’ouverture de l’intolérance et la connaissance de l’ignorance.

 

Mot de l’ONU

Le chef régional du Fonds de la population des Nations Unies Loay Shabana a affirmé dans son discours l’engagement de l’organisation internationale à l’initiative du GCTP et au partenariat avec le Conseil en vue d’atteindre les objectifs de développement, de la tolérance et dudit être humain.

 

Deux séminaires

Deux séminaires ont été organisés sur la tolérance et la paix, auxquels ont participé un certain nombre de chercheurs représentant les cinq continents.

 

Président de la Chambre des Représentants

Une délégation du Conseil sous la présidence d’al-Jarwan a visité le Président de la Chambre des Représentants de la République de Malte Dr Angelo Farrugia, qui a salué les efforts déployés par le Conseil Global, faisant l’éloge de la sélection de Malte comme le siège du GCTP, et a souligné que Malte a mis en place le concept de neutralité dans des textes écrits dans sa Constitution depuis les années soixante-dix, et que ce pays est le centre de communication et d’ouverture pour de nombreux pays, vu sa position géographique d’une part, et sa pratique de la neutralité d’autre part.

 

De même, le président de la Chambre des Représentants a félicité al-Jarwan pour le lancement officiel du GCTP, souhaitant la réussite du Conseil dans sa mission d’instaurer une culture de dialogue, d’ouverture et d’acceptation de l’autre et de promouvoir les valeurs de tolérance, de justice et de paix, en particulier chez les jeunes du monde entier.

 

Al-Jarwan en tant que président

Le Conseil Constituant avait tenu une réunion hier soir, au cours de laquelle M. Ahmed Al-Jarwan a été élu président du GCTP.

 

 

 

 

Vous pourriez aussi aimer