Global Council for Tolerance and Peace

Al Jarwan appelle à soutenir l’action internationale commune pour promouvoir la tolérance et la paix

Ahmad bin Mohamad al Jarwan, le président du Conseil global pour tolérance et paix (GCTP) et sa délégation, ont participé au sixième congrès des dirigeants du monde et des religions traditionnelles. Ce dernier s’est tenu dans la capitale kazakhe Astana en présence d’un groupe de dirigeants politiques, parlementaires et religieux.
Ahmad Al Jarwan a fait l’éloge du Kazakhstan pour son accueil pour le congrès et pour l’avancement réalisé dans la plupart des domaines. Il a aussi remercié le Centre international des cultures et des religions pour ses efforts dans l’organisation du congrès.
Dans son discours au congrès, Al Jarwan a dit: « Le monde aujourd’hui est confronté à de graves menaces, tels que la guerre et les conflits, le terrorisme, l’extrémisme et l’intolérance, le racisme et la violence etc. ce qui met l’ensemble des communautés du monde en danger et répand en conséquence la haine. Il a ajouté : « C’est de notre devoir en tant que dirigeants politiques et chefs religieux à travailler de diverses manières contre ces risques et menaces car le rôle de sécurité joué par les forces de la police nationale ne suffit pas pour lutter contre ces phénomènes. Il est temps de confronter la pensée qui nourrit ces phénomènes et de changer la mentalité des extrémistes, malavisés et incités par des concepts et doctrines agressives et destructives qui portent à ce monde la discorde, le racisme et le terrorisme.
Nous avons besoin de trouver de nouveaux plans et stratégies communs qui cherchent à adresses les causes derrière la propagation de telles pensées, conduisant aux crises, guerres et risques dont notre monde souffre, afin de le protéger de la cruauté des conséquences de ces idées.»
Al Jarwan a également souligné la nécessité de travailler sur de nouveaux partenariats entre les pays, les gouvernements, les organisations internationales et régionales, nationales et parlementaires, les dirigeants et les autorités religieuses, afin d’effacer l’extrémisme, l’intolérance et le terrorisme sous toutes ses formes, à travers la propagation des concepts religieux sains, et la plantation des principes de tolérance de paix dans toutes les communautés. Il a aussi indiqué qu’un groupe de bonne personnes de différents coins du monde et lui ont œuvré pour mettre au point une plateforme international afin de réaliser ces nobles fins. Cette plateforme n’est que le GCTP.
Il a de même appuyé aussi sur le rôle central des chefs religieux qui soutiennent la paix et la tolérance en les invitant à la clarification de l’image réelle de la tolérance et de la coexistence entre les différentes religions. Il insista que cela est nécessaire en particulier parmi la catégorie des jeunes adultes et des enfants pour planter chez eux dès le début les notions de la paix et de la tolérance, afin de récolter les fruits de la paix, la sécurité, et le développement dans le future.
Al Jarwan a pareillement parlé de l’importance du développement et du soutien des peuples et des communautés pauvres en insistant sur le besoin de ce développement dans la réalisation de la paix globale.
A la fin de la réunion principale, Al Jarwan a signé un mémorandum d’accord entre le Conseil global pour tolérance et paix (GCTP) et le Centre international des cultures et des religions à Astana dans le but de travailler ensemble pour promouvoir la tolérance et la paix dans le monde.
En marge du congrès, Al Jarwan a rencontré un certain nombre de dirigeants parlementaires et de chefs d’organisations internationales avec qui il a discuté les différents moyens de coopération pour le bien-être de l’intérêt de la paix mondiale.

Vous pourriez aussi aimer